Je suis un monstre qui vous parle, de Paul B. Preciado

Recension co-écrite avec Francesca Caiazzo.

Je suis un monstre qui vous parle. Rapport pour une académie de psychanalyse, Paul B., Preciado, Paris, Grasset, 2020, 127 p.

Paru en juin 2020, Je suis un monstre qui vous parle est initialement un discours prononcé en novembre 2019, lors des Journées Internationales de la Cause Freudienne à Paris. Cet ouvrage se veut une version enrichie de ce discours, qui a par ailleurs circulé en ligne bien avant la parution du livre ; en effet, l’intervention de Paul B. Preciado avait suscité des débats passionnés, tant dans l’amour que dans la haine.

Invité à prendre la parole dans le cadre des journées consacrées aux « Femmes en psychanalyse », le philosophe espagnol soutient, non sans humour, une lecture critique de ce qu’il appelle « l’épistémologie politique de la différence sexuelle » et de son enchevêtrement dans les théories psychanalytiques. On comprend, dès le début, qu’il ne s’agit pas, comme beaucoup de détracteurs l’avancent, d’effacer le biologique des corps, mais de repenser le sens ontologique lui est attribué au sein des épistémologies des sciences humaines et sociales, ainsi que de la médecine.

[…]

À paraître bientôt sur Nonfiction

Lire la suite sur Nonfiction.fr (accès libre et gratuit)