Le bébé, un agent d’intégration à la parentalité ?

« Au cours de ces semaines si importantes du début de sa vie, le bébé peut, pour la première fois, faire l’expérience des phases initiales des processus de maturation. Quand l’environnement facilitant, qui doit être à la fois humain et personnel, est suffisamment bon, les tendances innées du bébé à grandir commencent à s’accomplir. Ces phénomènes ont un nom. Le mot intégration recouvre le plus important d’entre eux. »

D. W. Winnicott, Conférence à la Nursery School Association of Great Britain and Ireland, 1966

Résumé: Le concept d’intégration, développé par Winnicott, reste peu considéré dans l’analyse de ses travaux. En reprenant les différentes élaborations du pédiatre et psychanalyste anglais à propos de ce concept central dans le développement de l’enfant, l’auteur souligne la place d’agent que peut posséder le bébé dans l’émergence de la parentalité.

Plan de l’article

  1. L’intégration, une tendance innée du bébé
  2. L’intégration dans l’œuvre de Winnicott
  3. L’intégration familiale
  4. L’intégration à la parentalité
  5. L’intégration au groupe et à la société

Lire le texte sur Cairn.info


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s